crÉdits immobiliers

Le crédit reconstitution



De quoi s’agit-il ? Il s’agit de la combinaison entre un crédit à terme fixe et une assurance épargne-placement qui est adjointe au contrat de crédit. Avec le crédit à terme fixe, aussi appelé crédit « Bullet », la mensualité couvre uniquement les intérêts. Le remboursement du capital s’opère en une fois à l’échéance finale du crédit au moyen du capital constitué dans le cadre du contrat d’assurance.

Pour l’assurance, l’option la plus courante est la branche 23.
Cette formule est accessible à tous pour autant que vous disposiez de fonds propres couvrant au minimum les frais de notaire. Dans ce cas vous empruntez la totalité du prix de l’opération (prix d’achat tous frais compris). Les fonds propres sont placés dans un fonds le branche 23, c’est à dire dans un panier de valeurs dont le rendement moyen attendu est supérieur au taux de l’emprunt. Grâce au rendement généré sur le long terme, ce capital investi permettra de rembourser le capital emprunté. Le rendement du placement n’est pas garanti mais la durée et la diversification des fonds sont deux éléments qui diminuent fortement le risque.

Une autre option de reconstitution est spécifiquement dédiée aux dirigeants d’entreprises indépendants : l’engagement individuel de pension (EIP). La société prend en charge la reconstitution du capital emprunté en souscrivant un contrat EIP au profit de son dirigeant. Les primes d’assurances ici versées par la société sont intégralement déductibles à titre de frais dans le chef de celle-ci. La contribution de l’emprunteur se limite alors au paiement des intérêts tout en continuant de bénéficier des déductions fiscales octroyées aux personnes physiques.

Que vous soyez un particulier ou un dirigeant d’entreprise indépendant, le crédit avec reconstitution est vraiment une alternative à comparer au crédit « classique » à mensualité constante avant de prendre une décision.